Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pôle Bois Excellence en Savoie.

par jlduret 23 Août 2013, 20:01 Curiosité

Pôle Bois Excellence en Savoie.

De la plantation à la construction, le Pôle Bois Excellence valorise la matière première locale.

Dès septembre, il va lancer une opération pour atteindre de nouvelles entreprises adhérentes.

Le Pôle Bois Excellence des Pays de Savoie compte actuellement 115 adhérents, et son conseil d'administration 37 membres, dont vingt entreprises.

Créé en avril dernier, ce pôle réunit la FIB74 (Filière bois Haute-Savoie Mont-Blanc) et l'IFB73 (Inter forêt bois Savoie), les deux interprofessions existant dans les deux départements.

« Notre objectif est de regrouper au moins cinq cents adhérents parmi les quatre mille entreprises que compte la filière dans les Savoie », explique Patrick Huré, directeur du pôle d'excellence bois.

« Le pôle suit deux axes majeurs, le bois construction et le bois énergie. »

La filière bois représente près de 15 000 emplois en Savoie et Haute-Savoie.

Basé à Rumilly sur 5 500 m² d'ateliers et de bureaux et sur plus d'un hectare de terrain à l'emplacement de l'ancienne usine Salomon, l'organisme est régi par l'Assemblée des Pays de Savoie qui réunit les deux conseils généraux. Le conseil général de la Haute-Savoie a acquis ce site pour 4,5 millions d'euros.

Opération "Performance bois"

Dans le domaine du bois construction, dès septembre, le pôle lance l'opération "Performance bois" : douze systèmes constructifs vont être montés grandeur nature dans les domaines du neuf, de la rénovation, dans le collectif et l'individuel.

L'un des bâtiments, de plus de 1 500 m², sera dédié à cette action et regroupera tous les acteurs du bois construction.

« Ce sera un lieu d'échange et de travail pour les prescripteurs et les entreprises », précise notre interlocuteur, « pour que tous les corps d'état se réunissent, même en amont des chantiers.

Cette opération servira aussi pour la recherche et développement, et pour la formation du personnel des entreprises et la formation initiale.

L'objectif est d'imaginer des solutions concrètes à des problèmes posés. »

Les premières structures devraient être prêtes dès la fin de l'année et les autres dès le premier semestre 2014.

Cet automne, le pôle d'excellence lancera aussi une campagne à destination des entreprises pour rassembler de nouveaux adhérents. 600 000 euros seront consacrés à ces deux opérations, en partie financée par les entreprises.

« Avec ce programme, qui s'étalera de septembre à novembre, nous comptons toucher les petites entreprises » explique Patrick Huré.

« À côté de Mobalpa à Thônes ou de Weiss, deuxième constructeur de chaudières collectives à bois à Ugine, il y a beaucoup d'entreprises unipersonnelles ou de TPE qui sont difficiles à mobiliser. »

Réduire les importations

L'un des objectifs majeurs du pôle est de promouvoir la dimension durable de la ressource locale, de faire travailler ensemble les entreprises de première et de deuxième transformation, afin de réduire les importations de bois.

Dans le domaine du bois énergie, il s'agira de structurer l'approvisionnement en bois, d'optimiser les circuits courts et de définir des endroits de stockage.

« Nous constatons que de nombreuses communes qui font le choix de réseaux de chaleur ont besoin de conseils et visitent les chaudières existantes. Comme pour le bois construction, cela nécessite de structurer la filière et l'approvisionnement. »

En matière de formation, le pôle d'excellence a l'ambition de fonctionner comme un guichet unique, pour réunir les organismes et mutualiser les actions de formation.

Enfin, il doit aussi répondre aux enjeux d'avenir pour accompagner les changements et améliorer la compétitivité des entreprises de la filière.

« À l'instar d'un pôle de compétitivité, nous devons définir des sujets d'innovation et lancer des projets d'envergure en lien avec la réalité de nos entreprises. »

DOROTHÉE THÉNOT

____

VU ICI

commentaires

Haut de page