Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les MOOCs vont remplacer le CNED pour l'enseignement à distance

par jlduret 30 Juin 2013, 15:49 internet

Les MOOCs vont remplacer le CNED pour l'enseignement à distance

Le terme de MOOCs _Mid-sized Online Closed Courses_ (Cours ouverts en ligne pour tous) est apparu en 2008.

Le 6 avril dernier l’ancien Président américain Bill Clinton a notamment affirmé « Vous allez assister à un changement de grande ampleur dans l’enseignement supérieur »

Pour Bill Clinton, ce changement pourrait passer par une certification des cours en ligne, car, selon lui, « Cette certification permettrait de rendre le système moins coûteux, seule solution durable à l’explosion de la dette étudiante ».

Le MIT a été l’un des premiers établissements à mettre à disposition gratuitement en ligne en 2001 l’ensemble de ses publications éducatives, suivi par Stanford et la Californie a notamment décidé d'étendre cet outil d'enseignement à distance à l’ensemble de ses universités.

Aux USA, Coursera diffuse des cours dans toutes les disciplines, sciences humaines, sciences physiques, biologie ou philosophie.

Au cours de ces derniers mois, les MOOCs ont connu une véritable explosion aux Etats-Unis

Ce mode d'enseignement à distance permet également des échanges en direct ou en différé avec les enseignants et les discussions entre étudiants.

Les premiers résultats de ce téléenseignement ont été très encourageants puisque le taux de réussite aux examens de ces étudiants d’un nouveau genre a atteint 91 %, contre 55 % pour ceux qui ont suivi des cours classiques.

Mais il est intéressant de souligner que les entreprises ont également compris tous les bénéfices qu’elles pouvaient tirer de ces technologies d’apprentissage à distance et notamment d’une forme d’apprentissage qui est en train de s’imposer, l’apprentissage mixte, ou composite repose sur une combinaison de contenus apportés en présentiel et à distance pendant plusieurs semaines, ce qui permet de cumuler les avantages réciproques de l’enseignement « physique » et de l’enseignement « virtuel ».

L’Institut suisse Glion par exemple propose à présent un MBA spécialisé en hôtellerie qui ne comporte plus aucun cours ou séminaire présentiel et utilise le système WebEx, qui combine de manière très simple pour l’utilisateur, le partage de fichiers et de présentations avec voix et vidéo HD.

On remarquera au passage le contraste entre le succès de ce site pionnier et le déclin du CNED, qui n’a pas su s’adapter à l’évolution des outils technologiques et de la demande des utilisateurs et a perdu la moitié de ses élèves depuis 15 ans.

____

Extrait du texte complet à lire ici.

René TRÉGOUËT

Sénateur Honoraire

Fondateur du Groupe de Prospective du Sénat

commentaires

Haut de page