Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Telecoms : pourquoi les numéros de téléphone vont disparaître

par par Alexis de Goriainoff 13 Octobre 2016, 11:09

Telecoms : pourquoi les numéros de téléphone vont disparaître

L'histoire

Enregistrés définitivement dans des répertoires ou stockés dans le cloud, remplacés par des contacts de messagerie en ligne, ils disparaissent progressivement pour ne plus réapparaître qu’exceptionnellement pour des raisons pratiques. Comment cette disparition va t-elle se poursuivre et quel sera son impact sur les réseaux de communication ?

Initialement conçu comme un identifiant technique, le numéro de téléphone n’est pas particulièrement « user friendly ».

Si ses dix chiffres ont un temps été utiles pour localiser le destinataire de l’appel et router la communication vers lui, ils ne sont plus désormais qu’un frein à sa mémorisation.

 

Téléphonie sur IP

Depuis l’avènement de la téléphonie sur IP, les numéros n’ont plus d’utilité technique réelle que pour une minorité des appels. 

La plupart du temps, ils doivent désormais être convertis en un identifiant web pour permettre l’acheminement de la voix sur le réseau IP.

Leur usage est donc parfaitement arbitraire et n’a plus pour lui que la force de l’habitude.

Dans les prochaines années, le passage à la voix sur IP concernera l’intégralité des appels, y compris ceux passés via mobile grâce à la 4G. Cette étape décisive pose la question du remplacement du numéro de téléphone par un identifiant unique plus facile à utiliser et à mémoriser.

 

Le numéro sera remplacé par l'adresse mail

Le successeur le plus probable du traditionnel numéro à dix chiffres est l’adresse mail. Possédée par l’immense majorité des internautes, elle permet d’ores et déjà leur mise en contact sur de nombreux services de communication, des réseaux sociaux aux applications de téléphonie en ligne.

Personnalisable et multipliable à volonté, l’adresse mail a donc vocation à devenir l’identifiant universel dans une variété de réseaux de communication dont l’horizon ultime est l’interopérabilité complète. Les acteurs actuels du marché cherchent à avoir l’écosystème le plus vaste et la base d’utilisateurs la plus importante pour s’assurer de leur influence dans ce futur paysage unifié. 

Si le réseau téléphonique classique pourrait initialement servir de passerelle commune à tous les réseaux, le numéro de téléphone n’aura alors plus aucune raison d’être. Il sera donc possible de passer des appels, via mobile ou fixe, en utilisant pour seul identifiant une adresse mail.

Avec la numérisation des appels, le téléphone est devenu une application informatique comme une autre.

La convergence des réseaux et la disparition du numéro de téléphone en est une conséquence directe. Le marché appartiendra donc à ceux qui sauront anticiper ces transformations.

commentaires

Cassie 29/10/2016 06:16

Et bien!!!! quelle connerie quand même!!!!
et quelqu'un peut m'expliquer comment je fais pour taper une adresse mail sur un téléphone fixe avec câble? (pas ces merdes de téléphones sans fils DECT qui émettent des ondes à ne plus savoir qu'en faire tout la sainte journée)
Et tout ça pour avoir plus facile et ne plus devoir retenir les numéros de tel???
Je n'ai pas de mobile, je suis allergique aux ondes, mais j'ai une très bonne mémoire, et je connais tous les numéros de tel de mes amis et famille sans avoir besoin d'agenda!!!
On voit bien qu'on veut rendre les gens chaque fois plus dépendant et surtout bêtes et idiots!!!!

jlduret 30/10/2016 10:27

Bon, Cassie, je pense que les téléphones avec fil vont évoluer pour permettre de taper les adresses mail ; et au lieu de mémoriser 2 données (mail et N° tel) vous n'en aurez plus qu'un. Et si vous vivez dans une grotte pourquoi téléphoner ou maillet quelqu'un ?? ;=) _joke bien sûr_

BD 13/10/2016 14:32

WTF ?
aujourd'hui le mail est le protocole le moins sécurisé, et c'est par cette porte d'entrée que le quidam a le plus de chance de se faire viruser/hacker (le spoofing/fishing se fait dans 80% des cas par mail).
les emails sont temporaires, à moins que tout le monde aille chez google/yahoo/hotmail, un email de fournisseur d'accès ne tient que le temps de l'abonnement. quid en cas de résiliation et changement de mail ?
en bref ce texte ne cite aucune source et ressemble plus à un billet d'opinion qu'un article informatif.

jlduret 15/10/2016 08:58

Vous dites "
les emails sont temporaires, à moins que tout le monde aille chez google/yahoo/hotmail, un email de fournisseur d'accès ne tient que le temps de l'abonnement. quid en cas de résiliation et changement de mail ? " et c'est faux, il y a obligation pour le FAI de les maintenir si vous les utilisez. J'en suis la preuve involontaire. Au début j'ai été abonné Alice, racheté par Neuf lui-même racheté par Cegetel lui-même racheté par SFR. J'utilise toujours, comme adresses poubelles mes neuf, cegetel et sfr sans le moindre souci. Oui c'est un billet d'opinion mais d'un spécialiste Télécoms. Et enfin la sécurisation des mails n'est pas si importante aujourd'hui et peut largement être augmentée par cryptage en cas de besoin.

Haut de page