Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Talos, l’exosquelette de l’armée U.S. : une armure connectée

par Arnaud Pagès 9 Juin 2016, 15:26 Armure connectée

Le casque de "l'armure connectée"
Le casque de "l'armure connectée"

En 2018, les soldats de l’Oncle Sam ressembleront à Iron Man.

Et seront presque indestructibles grâce à leur exosquelette !

En chantier depuis 2014 dans les unités de recherche de l’agence américaine de défense (Darpa), l’armure TALOS (Tactictal Assault Light Operator Suit) projette les bon vieux GI’S dans un film de science fiction. Barak Obama avait déclaré à l’époque de la mise en route du projet : « Nous sommes en train de construire Iron Man« .

Et c’est en effet peu ou prou ce dont on parle ici.

Le soldat 2.0 invincible

La base de l’armure est composée d’un exosquellette qui dotera les combattants d’une force surhumaine, une « superman strenght » selon les propres déclarations des stratèges du Pentagone. Pour protéger les soldats des balles, une coque totalement révolutionnaire conçue par le M.I.T. est actuellement en développement : un maillage nanotechnologique souple qui a la possibilité de durcir à l’extrême en cas de danger, grâce à un fluide pouvant se solidifier instantanément.

Ce qui permettra aux combattants sur le terrain de ne pas être entravé dans leurs mouvements par une armure trop rigide. Et de bénéficier d’un niveau de protection largement supérieur à celui d’un gilet pare-balles puisque Talos est censé fournir une protection balistique intégrale selon le United States Special Operations Command.

Connecté pour mieux se bagarrer

Mais ce qui est indéniablement le point fort de Talos, c’est que ce sera le système de combat le plus connecté qui ait jamais été conçu. Bourré d’antennes, de capteurs, et de micro-circuits électroniques, Talos émettra en continu des informations sur l’état de santé du soldat et sur l’état de l’armure avec un check up complet de tous les systèmes.

Doté d’un outil de communication high tech, les combattants resteront constamment en contact entre eux, quelle que soit leur position sur le terrain des opérations.

Enfin, les soldats auront accès à une multitude d’informations pratiques, topographie des lieux, météo, mouvements de l’ennemi, cartes géographiques… Avec Talos, les américains font un pas de plus dans la guerre du futur et prennent surtout une longueur d’avance sur les puissances militaires adverses que sont la Russie et la Chine.

Il est certain que les exosquelettes connectés vont redéfinir en profondeur les règles de la guerre dans les prochaines années.

Sachant qu’au delà de la simple transmission de données aux soldats sur le terrain, il sera également possible de piloter à distance des robots ou des drones si les troupes engagées dans les combats ont besoin de soutien.

La guerre du 21ème siècle a déjà pris de l’avance sur l’avenir !

commentaires

Haut de page