Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Sahel reverdit

par jlduret 31 Janvier 2016, 19:44 Sahel

Le Sahel reverdit

Le graphique ci-dessous le montre : la pluviométrie qui avait nettement régressé entre 1950 et 1980 a recommencé à augmenter depuis 1985 jusqu’à nos jours retrouvant le niveau des années 1910-1920.

Données pluviométriques au Sahel pour la moyenne des mois de Juillet à Septembre (JAS) sur les terres situées en 10°–20° N, 20° W–35° E. (Les lignes rouges et noires délimitent la période précédente 1964–1993 de la période récente 1996–2010/2011.)

Selon une étude publiée tout récemment (le 1er Juin 2015) dans la revue Nature Climate Change [53], le Sahel a reverdi et la pluviosité y est en augmentation depuis les années 80 .

Cette étude fait l’objet d’un article du GWPF (Global Warming Polycy Forum[54])

Effet de serre ou amélioration des pratiques agricoles ?

Il est piquant de voir que l’étude Nature Climate Change conclut que la reprise des précipitations au Sahel est due à hausse continue des émissions des gaz à effet de serre, favorable (selon les auteurs) au maintien, et potentiellement à une amplification des précipitations.

Rowan Sutton, professeur au Centre national pour les sciences atmosphériques à l’Université de Reading et co-auteur de l’étude, a déclaré:

« Les quantités de précipitations ont récupéré sensiblement. Ce fut une surprise que l’augmentation de l’effet de serre semble avoir été le facteur dominant « .

Le « Stockholm Resilience Centre[55] » formule un autre hypothèse : le verdissement du Sahel est aussi le résultat de changements dans les pratiques agricoles :

« les agriculteurs ont géré leurs terres d’une manière qui ont amélioré leur productivité ».

Le verdissement confirmé par l’ONU

Un rapport de l’Organisation des Nations Unies de 2008 a confirmé que le verdissement du Sahel est maintenant bien établi et que les augmentations de précipitations sont le principal moteur de l’évolution de la couverture végétale.

L’augmentation des précipitations a permis à plus de plantes de pousser, ce qui à son tour provoque d’avantage de précipitations.

————————————————————————————————

[53] Nature Climate Change (01 June 2015) : « Dominant role of greenhouse-gas forcing in the recovery of Sahel rainfall » (Rôle dominant du forçage par les gaz à effet de serre dans le retour des pluies au Sahel) http://www.nature.com/nclimate/journal/v5/n8/full/nclimate2664.html

[54] http://www.thegwpf.com/global-warming-ends-drought-in-sahel/#sthash.IeiULHF1.dpuf (http://theconversation.com/the-atlantic-is-entering-a-cool-phase-that-will-change-the-worlds-weather-42497

[55] http://www.stockholmresilience.org/21/research/research-news/12-18-2009-from-grim-to-green.html

commentaires

Haut de page