Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cochon n'est pas si bête

par jlduret 21 Juin 2015, 16:52 Curiosité

Le cochon n'est pas si bête

Certains tests sur le quotient intellectuel (QI) des cochons ont prouvé que leur intelligence pouvait être supérieure à celle des chiens ou même des chimpanzés.

Une étude scientifique de l’université Emory d’Atlanta, aux Etats-Unis, révèle en effet que les porcs sont à considérer comme des êtres vivants très intelligents, et dotés d’une excellente mémoire. Capables, par exemple, de reconnaître des symboles, les cochons montrent également de l’empathie les uns envers les autres.

Plus intelligents que les chiens, les cochons ont la capacité de résoudre des problèmes, au même titre que les chimpanzés. Ces facultés doivent ainsi faire changer le regard des gens sur ces animaux, trop assimilés à de la viande « sur pattes ». C’est en tout cas le souhait de Lori Marino, neuroscientifique à l’université Emory : « Nous avons montré que les porcs partagent un certain nombre de capacités cognitives avec d’autres espèces très intelligentes telles que les chiens, les chimpanzés, les éléphants, les dauphins, voire les humains. Il y a ainsi de bonnes preuves scientifiques prouvant que nous devons repenser l’opinion que nous avons des porcs. »

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené des dizaines d’études sur de multiples animaux, notamment des porcs. Les résultats comparés suggéraient en général que les cochons présentaient des souvenirs à long terme extraordinaires pour un animal. Une faculté de souvenir à laquelle vient s’ajouter une certaine habileté à réaliser des tests complexes, tels que l’emplacement d’objets sélectionnés. C’est ainsi ce que démontre la vidéo ci-dessous (en anglais).

Les porcs peuvent également comprendre un langage symbolique simple et apprendre des combinaisons complexes de symboles. La vidéo montre d’ailleurs un cochon, Moritz, sachant replacer des porcs colorés dans les blocs de forme correspondant à ladite couleur. Sans aucune aide de l’extérieur, Moritz réussit à utiliser sa gueule au profit de sa mémoire. En poussant un peu leur étude, les chercheurs ont également démontré que les porcs avaient un certain goût pour le jeu, à l’instar des chiens. Il n’est ainsi pas impossible que, lorsqu’ils sont en groupe, les cochons jouent.

Certaines études avaient déjà démontré l’intelligence des éléphants d’Asie, des souris ou encore des corbeaux, notamment en termes d’émotions. Cependant, l’étude de l’université Emery prouve que le porc présente bien plus d’indications d’intelligence que ces autres espèces. Les porcs sont ainsi capables de développer de l’empathie les uns envers les autres en coopérant ou en apprenant du comportement d’autrui. Ces derniers points ont d’ailleurs été confirmés dans un rapport publié par Discovery News, confirmant que le comportement social des porcs est très loin d’être simpliste.

Les humains ont d’ailleurs tendance à considérer les cochons comme des animaux sales, notamment parce qu’ils aiment se rouler dans la boue. Nous ignorons cependant que les cochons adaptent ce comportement pour se protéger des puces et des coups de soleil. Par ailleurs, les porcs possèdent un odorat aussi développé que celui des chiens. Leur portée olfactive – en témoigneront les chasseurs de truffe – se compte en plusieurs centaines de mètres. Grâce à une simple odeur, les porcs sont capables d’identifier un individu, son sexe, son statut reproductif et son statut social.

Les cochons possèdent la mémoire épisodique, également appelée biographique. Comme l’explique Wikipédia, en psychologie cognitive, « la mémoire épisodique désigne le processus par lequel on se souvient des événements vécus avec leur contexte (date, lieu, état émotionnel). Cette sous-partie de la mémoire à long terme s’oppose à la mémoire sémantique qui est la mémoire des faits et des concepts. » Cela prouve une fois de plus que le cochon sait s’inscrire dans un contexte social et altruiste : il se souvient d’émotions plutôt que de faits.

Cette étude menée par l’université d’Emery prouve que le cochon est un être à traiter avec considération. En effet, capables de montrer de l’empathie les uns envers les autres, les porcs ne sont pas de simples morceaux de viande, comme certains le pensent. Leur intelligence est sur certains points plus développée que celle des chiens, se rapprochant même de quelques comportements humains. Saviez-vous que les cochons étaient si intelligents ou les considériez-vous comme des animaux simples d’esprit ?

Voir la vidéo ici

commentaires

Haut de page