Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le drone qui chasse les pilotes de drones

par jlduret 16 Avril 2015, 16:54 drones

Le drone qui chasse les pilotes de drones

Le drone IT180 conçu par le groupe de robotique ECA risque de refroidir plus d’un pilote de drone, puisqu’il s’agit d’un chasseur de drones.

Les autorités françaises se sont déjà montrées très intéressées par le drone IT180 mis au point par le groupe ECA, dont la tâche est de débusquer les pilotes de drones. Après les récentes vagues de survols de sites nucléaires ou de lieux comme l’Elysée ou certaines ambassades, la France souhaite se doter d’une arme anti drone efficace.

Un drone anti-drone pour protéger les sites sensibles

Le drone IT180 élaboré par ECA est en cours de test par certaines institutions de l’état et pourrait à l’avenir rétablir le contrôle aérien des villes ou des installations sensibles, que la France semblait perdre après les nombreuses incursions de drones sur des sites nucléaires par exemple et qui n’ont mené pour l’instant à presque aucune arrestation.

Le drone IT180 ne va pas s’attaquer directement au drone, mais va capter le signal émis par son propriétaire et n’aura qu’à le remonter pour retrouver le pilote. Le drone IT180 est doté de puissants appareils photo et capteurs, afin de prendre des clichés du pilote, qui pourront aider la justice à retrouver les auteurs de ces survols interdits.

L’état testerait les drones IT180 d’ECA

Un porte-parole du groupe ECA a précisé que ce drone chasseur de pilote de drone est capable de repérer un propriétaire en moins d’une minute, il a également précisé que cette nouvelle arme anti-drone: « permet aux forces de l’ordre de les approcher en toute discrétion et de les appréhender en situation de flagrant délit tout en collectant l’ensemble des preuves nécessaires en vue de poursuites judiciaires ultérieures ». La seule contrainte actuelle étant la limite de 700 mètres pour être efficace, mais qui pourra sans aucun doute être rapidement augmentée.

Certaines autorités de l’état ont mené deux fois des tests avec l’ECA et un responsable du groupe de robotique a précisé : « il a donné entière satisfaction», en précisant que : « Lors d’une démonstration menée récemment en région parisienne, le pilote d’un drone a ainsi pu être localisé et identifié moins d’une minute après que le vol de son appareil a été détecté ». Il est possible prochainement que les pilotes de drone se retrouvent plus régulièrement devant les tribunaux avec ce genre d’outil dans les mains des autorités

Source.

Voir aussi : chasseur de drone, drone ECA, drone IT180

Vu là

commentaires

Haut de page