Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook et les seniors, il ne faut pas désespérer.

par jlduret 7 Février 2015, 13:18 Seniors Facebook

Facebook et les seniors, il ne faut pas désespérer.

La part de seniors inscrits sur Facebook a augmenté de 80% en 3 ans

Tandis que les plus jeunes (13-24 ans) boudent de plus en plus Facebook, lui préférant des réseaux tels que Snapchat, la proportion des seniors (âgés de plus de 55 ans) qui utilisent Facebook atteint 15,6% avec ses propres spécificités d’utilisation.

Les seniors s’intéressent de plus en plus à Internet et aux réseaux sociaux

Une infographie de Semplysocial a fait le point sur les principales pratiques sur les réseaux des seniors : en 2012, 30% des internautes français sont âgés de 50 ans et plus et 49% des seniors estiment qu’Internet est important pour leur vie sociale.

La même année, 1 senior sur 5 était inscrit sur au moins un réseau social généraliste tel que Facebook ou Twitter. Leurs principales motivations à s’inscrire sur un réseau social concernent leur volonté de communiquer avec leurs proches (amis, famille) (80%), trouver des informations intéressantes (37%), trouver des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt (30%), occuper leur temps libre (29%).

A l’inverse, les principaux freins étaient liés à l’envie de privilégier les relations hors-ligne (70%) et la crainte pour la confidentialité des données transmises (50%).

Adapter sa communication digitale aux seniors

S’ils ne ferment pas leur compte Facebook, les tranches les plus jeunes de la population française (13-18 ans) lui préfèrent désormais les réseaux sociaux d’images tels qu’Instagram (racheté par Facebook en 2012) mais surtout Snapchat, dont la particularité est que les photos partagées sont supprimées au bout de quelques secondes.

Leur détournement de Facebook vient en partie du fait que leurs parents et grands-parents y sont de plus en plus présents et qu’ils ne souhaitent pas leur révéler tout ce qu’ils partagent en ligne.

La part des seniors (plus de 55 ans) sur Facebook atteint quant à elle 15,6% d’après une récente étude de iStrategylabs : elle a augmenté de 80% entre 2011 et 2014 tandis que celle des adolescents (13-18 ans) a reculé de 25%.

Facebook doit donc adapter ses contenus en se basant sur ces nouveaux facteurs démographiques et sur l’augmentation de l’âge moyen des utilisateurs : les seniors restent par exemple particulièrement préoccupés par la confidentialité de leurs données.

Les marques elles aussi, qu’elles soient grand public ou « dédiées seniors », ont tout intérêt à adapter leur ligne éditoriale et leurs publications en fonction des attentes des seniors.

Le pouvoir d’achat des seniors ne baisse pas ou peu

En temps de crise et contrairement aux idées reçues, ils sont de plus en plus nombreux à faire des achats en ligne (64% des 65-69 ans, 58% des 70-74 ans et 44% des 75/79 ans).

Pour cela, elle peuvent favoriser les contenus pratiques et utilitaires, ou mettre en avant l’échange social (étant donné que les seniors sont essentiellement présents sur les réseaux pour communiquer).

Cliquez pour voir l'infographie

Cliquez pour voir l'infographie

commentaires

Leammatt 09/10/2015 08:57

Salut. Merci pour ton article. C’est une réalité peu surprenante, car la modernité a déjà atteint toutes les générations. Si Facebook a fait tant d’adeptes chez les seniors à l’heure actuelle, on peut imaginer ce qu’il en sera de la génération future. Ciao !

Haut de page