Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le réchauffement climatique est-il une supercherie ?(Maj)

par jlduret 12 Octobre 2014, 11:04 Climatosceptique

Le réchauffement climatique est-il une supercherie ?(Maj)

Au moment où on ne parle que de çà _jusqu'à Cécile Duflot qui disait sans sourciller sur Europe 1 dans la semaine "on voit les dégâts du dérèglement climatique à Montpellier"_ ce qui est une ineptie sans nom que personne n'a relevé.

On aurait pu, sur le même registre stupide, lui dire qu'en août en France on a eu un climat pluvieux et des T° en dessous des moyennes, preuve que le réchauffement s'est arrêté !

Mais on est assez informés pour ne pas dire des âneries pareilles.

VOIR LA VIDEO ICI

Le 22 septembre dernier nos amis Drieu Godefridi et Istvan Marko étaient invités par RTL.be à intervenir dans le cadre de leur émission "Pour ou Contre" pour répondre de manière contradictoire à la question : "Le réchauffement climatique : mensonge ou réalité ?".

Y a-t-il vraiment arrêt (ou pause) du processus de réchauffement depuis une quinzaine d'années ? Regardez et écoutez les deux réponses particulièrement concises de nos deux amis, face à un adversaire visiblement quelque peu embarrassé.

Drieu et Istvan sont coauteurs du livre "Climat ; 15 vérités qui dérangent" dont l'éditeur Texquis vient d'annoncer la sortie de la seconde édition.

Drieu est également l'auteur de "Le GIEC est mort ! Vive la science !", une critique de l'organisme international qu'il résume en trois propositions :

1°) Le débat sur le GIEC est légitime et ne relève pas des sciences exactes. Il convient de distinguer le débat sur le climat, qui relève des sciences exactes, et le débat sur le GIEC, qui est de nature épistémologique, c'est-à-dire institutionnelle, logique, de méthode ;

2°) Le GIEC ne fait pas de science. Au triple point de vue de sa composition, de sa compétence et de son fonctionnement, le GIEC n’est pas une organisation scientifique , mais une organisation scientiste (au sens de E. Renan, A. Comte), donc politique au sens strict ;

3°) Fauteur de controverses politiques et non de progrès scientifique, le GIEC occupe une place singulière dans l’histoire de la science qui jamais, dans aucune de ses branches, n’eut l’usage de ce type d’organisation. La question de l’abrogation du GIEC mérite, dès lors, d’être posée.

___

Bibliographie de Istvan MARKO

Pour les curieux et qui sont patients_çà dure 1H34 mais très passionnant_, une conférence du Pr Istvan Marko

Où l'Homme est ramené à sa juste importance sur la Terre !!

commentaires

Haut de page