Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le lobby russe lutte-t-il pour nous empêcher d'exploiter le gaz de schiste ?

par jlduret 4 Juillet 2014, 11:08 Energie

Le lobby russe lutte-t-il pour nous empêcher d'exploiter le gaz de schiste ?

Le gaz russe est menacé par les réserves européennes.

C’est une Lapissade que de dire que les débats autour du gaz de schiste sont très mouvementés.

Difficile de rester neutres lorsque l’on parle de gaz de schiste en Europe et souvent l’impression est donnée qu’il y aurait les bons et les méchants : les bons protecteurs de la nature, sauvegardant notre planète et les méchants capitalistes soucieux de faire du profit.

Tout cela peut sembler un peu caricatural, mais force est de constater lorsque l’on écoute des débats que cela existe à des degrés plus ou moins importants.

D’ailleurs il suffit de revenir sur le débat français et les luttes au sein du gouvernement actuel puisque Ségolène Royal, la nouvelle ministre de l’Environnement et du Développement durable a même évoqué le terme de « dogmatisme ».

Dans ce cadre, l’article du Financial Times du 19 juin, parlant d’un lobby des services russes en charge d’aider les groupes environnementaux européens pour lutter contre la fracturation hydraulique interpelle.

Répondant à des questions à Londres, le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen, a accusé Moscou de vouloir maintenir la dépendance européenne au gaz russe en soutenant l’opposition au gaz de schiste en Europe.

Cela rejoint également les intentions prêtées par certains à Moscou d’encourager le séparatisme de l’est de l’Ukraine de manière à empêcher le développement du gaz de schiste (champ de Yuzuvska) qui serait important dans cette région. Denis Pushilin, le chef autoproclamé de la République populaire de Donetsk, en mai, a déclaré que la République populaire de Donetsk avait interdit l’exploitation du gaz de schiste sur son territoire.

Conclusion

Bien sûr Greenpeace a nié tout cela, mais constatons simplement qu’une exploitation du gaz de schiste en Europe ne pourrait qu’aller contre les intérêts russes.


Lire aussi : La Russie travaille en secret avec les écolos contre la fracturation hydraulique

commentaires

Haut de page