Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navires de commerce et de guerre sans équipage.

par jlduret 1 Mars 2014, 09:15 drones

Navires de commerce et de guerre sans équipage.

Dans sa chronique "Culture Geek", Frédéric Simottel présente une nouvelle génération de navires de commerce et de guerre, sans pilote et sans équipage.

Les drones cargos pourraient commencer à naviguer d'ici dix ans.

Après les voitures sans chauffeur, les avions sans pilote, les drones prennent la mer avec des cargos et des vaisseaux de combats sans équipage. Rafael, le service israélien qui s'occupe du développement de l'armement et des technologies militaires a ainsi conçu un petit patrouilleur. Piloté à distance, cette vedette est munie de caméras, radars et autres capteurs. Elle est aussi armée d'une mitrailleuse. A ne pas laisser entre toutes les mains.

La France teste le "Sterenn Du"

La Marine Française pourrait elle aussi être un jour équipée de la sorte avec notamment le bâtiment Sterenn Du, testé en ce moment en Bretagne. Il s'agit d'un drone naval d'une longueur de 17 mètres, lui-même porteur de drones. La Direction Générale de l'Armement a déjà évalué la futilité de ce drone et testé depuis la côte sa signature radar et infrarouge. Il devrait servir dans la détection de mines anti-sous marines. Scrutez bien l'horizon lors de vos prochaines balades sur les côtes bretonnes, vous pourriez l'entr'apercevoir.

Porte conteneur

Plus pacifique mais atout aussi surprenant, découvrez le projet de cargo porte-conteneurs sans équipage. Ce projet soutenu par l'Union Européenne dans le cadre de son initiative Munin, est orchestré par les équipes de Rolls Royce Blue Ocean. Les capitaines de ces navires pilotent ces engins depuis une salle de commande, située à terre et qui reproduit exactement le poste de pilotage du navire à partir d'écrans, d'ordinateurs, d'images de synthèse et de maquettes et décors virtuels.

Des économies en vue

Bardés de capteurs et de caméras, ces porte-conteneurs seront capables de repérer tout obstacle en mer ou de réagir par rapport à une situation météo particulière. Ils effectueront leurs trajets selon des parcours précis, en mer baltique dans un premier temps. Pour Rolls Royce, ce type de giga-drones pourrait faire économiser jusqu'à 375 milliards de dollars à l'industrie mondiale du fret maritime.

Vidéo à voir ici

commentaires

Haut de page